FAQ

Alternance et Conseil est-il tenu par une clause de confidentialité ?

La lettre de mission signée par Alternance et Conseil inclut une clause de confidentialité. Alternance et Conseil s’engage à tenir confidentielle toute information qui lui est communiquée dans le cadre des échanges tenus avec ses prospects et clients.

Alternance et Conseil peut-il intervenir partout en France ?

Nos consultants interviennent partout en France.

Quels sont les secteurs d’activité traités par Alternance et Conseil ?
Alternance et Conseil intervient sur tous les secteurs d’activité. Nos références incluent :

  • Banque
  • Chimie
  • Construction/BTP
  • Immobilier
  • Industrie automobile
  • Informatique
  • Grande distribution
  • Hôtellerie et restauration
  • Publicité
  • Loisirs
  • Santé
  • Services à la personne
  • Luxe
  • Télécommunications…

Quels sont les profils d’alternants traités par Alternance et Conseil ?

  • Tertiaire
  • Métiers transversaux

Qu’appelle-t-on “”contrat aidé”” ?

Un contrat aidé est un contrat de travail dérogatoire au droit commun, pour lequel l’employeur bénéficie d’aides qui peuvent prendre la forme de subventions à l’embauche, d’exonérations de certaines cotisations sociales, d’aides à la formation. Le principe général est de diminuer, par des aides directes ou indirectes, les coûts d’embauches et/ou de formation pour l’employeur. Ces emplois aidés sont, en général, accessibles prioritairement à des publics cibles, telles les personnes en difficulté sur le marché du travail ou les jeunes.
Les dispositifs peuvent relever de nombreux organismes : Pôle Emploi, Conseil régional, Conseil Général, Mission locale…
Les aides consenties aux entreprises évoluent régulièrement avec les politiques publiques pour l’emploi. Certains dispositifs disparaissent et font place à de nouveaux.

Quelles sont les sanctions par quota ?

Si moins de 1% d’alternants, la contribution s’élève à 0.2% de la masse salariale (0.3% pour les entreprises de plus de 2 000 salariés.)
Entre 1% et 3% d’alternants, la contribution s’élève à 0.1% de la masse salariale.
Entre 3% et 4% d’alternants, la contribution s’élève à 0.05% de la masse salariale.
En revanche, si plus de 4% d’alternants, des aides financières sont versées à l’entreprise.