Contrat de professionnalisation

.

Le contrat de professionnalisation s’adresse aux jeunes de 16 à 25 ans et aux demandeurs d’emploi de 26 ans et plus.
Son objectif est de leur permettre d’acquérir une qualification professionnelle, ou de compléter leur formation initiale par une qualification complémentaire, en vue d’accéder à un poste déterminé dans l’entreprise.

Quel employeur ? Tout employeur assujetti au financement de la formation professionnelle.

Durée du contrat ? De 6 à 24 mois dans le cadre d’un CDD ou d’un CDI.

Quelle rémunération ? Les bénéficiaires âgés de 16 à 25 ans sont rémunérés en pourcentage du Smic ou du minimum conventionnel selon leur niveau de formation. Les salariés de 26 ans et plus perçoivent une rémunération qui ne peut être ni inférieure au SMIC ni à 85 % du salaire minimum conventionnel.

Pourquoi embaucher en contrat de professionnalisation ?

 Des aides à l’embauche mobilisables pour l’employeur

Les employeurs de salariés en contrat de professionnalisation peuvent bénéficier, selon les cas, d’un certain nombre d’aides financières :

  • Allègements des cotisations patronales sur les bas et moyens salaires.
  • Exonération totale des cotisations patronales lorsque le salarié est âgé de 45 ans et plus.
  • Exonération spécifique pour certains groupements d’employeurs (GEIQ).
  • Aide forfaitaire en cas d’embauche de demandeurs d’emploi de 26 ans et plus.
  • Aides supplémentaires en cas d’embauche d’un travailleur handicapé.
  • Avantage social : l’alternant n’est pas comptabilisé dans les effectifs de l’entreprise.

 Des avantages pour les salariés

  • Acquérir une qualification reconnue en situation de travail en étant rémunéré et quel que soit le niveau de formation initial.
  • Bénéficier d’une offre de formation adaptée à son niveau et à ses besoins.
  • Être accompagné par un tuteur, ce qui facilite l’insertion dans l’entreprise.
  • Acquérir de nouvelles compétences opérationnelles.